La Run Light de Kalenji – courez de nuit !

Il y a deux semaines j’ai été invitée à tester la Run Light de Kalenji.

Un événement où on est partis du Décathlon Wagram pour rejoindre le Décathlon Madeleine en parcourant les rues de Paris avec Paris Running Tour. J’ai donc appris plein d’anecdotes sur la place de l’Etoile, les quais de Seine, les statues et les rues de Paris ! C’était un run plutôt cool & culturel !

Décathlon, on le sait, a pour mission de faciliter la pratique du sport auprès du plus grand nombre. C’est encore une mission réussie avec la Run Light de Kalenji. En effet, avec la nuit qui arrive, certains runners ne vont plus courir. C’est terminé avec la Run Light accessible à tous et à petit prix !
jai-teste-pour-vous-la-run-light-de-decathlon-1-run-cocotte
Évidemment, il faisait nuit et nous sommes donc tous partis équipés de la Run Light pour la tester en VRAI.

Qu’est ce que la Run Light by Kalenji ?

Soyons clairs, l’hiver automne est bel et bien là et avec lui vient les runs de nuit … C’est pourquoi Décathlon a crée la Run Light : une lampe qui permet de courir la nuit tout en sécurité et en confort. 

jai-teste-pour-vous-la-run-light-decathlon-2-run-cocotteInnovation 100% running, le faisceau lumineux éclaire en priorité les 20 premiers mètres devant le coureur, l’endroit même où il va poser ses pieds, afin qu’il puisse éviter facilement les obstacles éventuels. De part sa position sur le torse, la lampe éclairera toujours devant le coureur, même lorsque celui-ci tourne la tête.

jai-teste-pour-vous-la-run-light-decathlon-4-run-cocotteTrès léger avec ses 200 grammes, la Run Light se répartit à la fois sur l’avant et l’arrière du buste : la batterie portée dans le dos équilibre le poids et évite toute gêne. Ainsi ajustée, elle permet également de rester visible grâce à trois LEDs clignotantes intégrées.
Source : Décathlon

jai-teste-pour-vous-la-run-light-decathlon-5-run-cocotte
Ce que j’en ai pensé

J’ai beaucoup apprécié la Run Light ! J’avais peur qu’elle m’encombre, qu’elle me gêne ou qu’elle soit trop lourde pour un run mais en fait on l’oublie très vite ! Comme les poids sont répartis à l’avant et à l’arrière du corps on ne la sent pas pendant le run !

jai-teste-pour-vous-la-run-light-decathlon-7-run-cocotteElle a trois puissances d’éclairage et une autonomie entre 2h et 5h selon la puissance utilisée. Elle se recharge à l’aide d’un câble USB.  Sa durée de vie est environ de 500 cycle de charge / décharge (on a le temps d’en faire des runs !). La Run Light est disponible au prix de 39.99€ dans tous les magasins Décathlon et sur leur site.

jai-teste-pour-vous-la-run-light-decathlon-6-run-cocotte

jai-teste-pour-vous-la-run-light-decathlon-8-run-cocotteAlors, êtes-vous tentés ?

Share on Google Plus

2 Comments

  1. Je suis très étonnée….Vous courez en ville, et il y a forcément de la lumière partout.
    Est ce vraiment un test???
    En pleine campagne et en forêt je trouve ça moyen, on voit certes ses pieds, mais pas au loin.
    En plus c est difficile de regarder l heure ou de refaire ses lacets ….
    Pour ma part je suis déçue….et je couple avec une frontale.

    • Bonjour Steph’.
      Eh oui malheureusement habitant à Paris pour un test on n’a pas eu trop le choix que de courir en ville. Mais je vous rassure ça éclaire bien dans les bois, j’en ai moi-même pu faire l’expérience (et vu les autres coureurs que j’y ai croisé avec la Run Light, je crois que je ne suis pas la seule 😉 ).
      Je vous confirme donc que c’est un test, mais en condition « ville ».
      De plus, Kalenji précise bien sur son site que la Run Light peut se coupler à une frontale si vous êtes plus à l’aise ainsi.
      Bon run !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook

Twitter