Le Lyon Urban Trail 10ème du nom !

Dimanche dernier, j’ai participé pour la première fois à un urban trail. D’autant plus excitée que j’allais à Lyon pour cette occasion, alors que le Lyon Urban Trail fêtait ses 10 ans !
Pas du tout entraînée et ne sachant pas à quoi m’attendre je file à Lyon pour le week-end aussi impatiente qu’un peu anxieuse !
Samedi matin, train très (trop) tôt pour arriver à Lyon dans la matinée. Je vais courir ce trail avec mon poto Le Mange Disque (alias @ohmatgod). Il fait gris et il pleut, je suis un peu déçue de la météo pour découvrir la ville !
On file récupérer nos dossards au musée des beaux arts, c’est tout joli et même s’il y a du monde ça se passe plutôt bien !
Dans le village, on choppe plein de tracts pour plein de trails dans la région : je vais d’abord finir celui là et on verra après ! 😉 
En plus du dossard, on récupère un joli t-shirt (qui taille petit) et un accessoire au choix : gants, casquette, cache cou, etc. Y a du choix !
L’après-midi je me balade un peu dans le vieux Lyon mais il pleut à fond et je me dis que demain je vais en voir du paysage de Lyon donc autant me reposer un peu.
Dimanche : le départ du 14 km est à 10 h et je peux me rendre à pied au départ, le réveil n’est donc pas trop matinal.
Au départ, on part en plusieurs vagues pour ne pas se marcher dessus, c’est plutôt fluide et bien organisé. Il y a de l’ambiance malgré la petite pluie : clapping au départ de chaque vague.
Vers 10h30 je m’élance, il y a du monde pour nous encourager place de la Mairie ! C’est parti pour 14 km avec aucun objectif de chrono en tête, je veux juste le finir !
Je n’ai pas repéré le parcours avant et comme je ne connais pas la ville je ne sais pas du tout où me situer ! On commence très vite par des escaliers et j’ai très vite chaud aussi ! Au km 1, une dame glisse sur un trottoir et se fait très mal, ça ne me rassure pas pour la suite et je me dis qu’il ne va pas falloir les malins dans les descentes surtout !Les km défilent, les marches aussi (haha), on enchaîne avec un escalier énorme (je n’ai même pas compté les marches), on a des points de vue hyper jolis (même s’il fait gris), on passe à côté des vestiges romains, Fourvière, la cathédrale St Jean … etc.Je regarde mon appli et je vois que les km ne passent pas si vite que ça ! On fait des pauses et dans les escaliers on est en mode marche rapide. Tout le monde s’encourage l’ambiance est vraiment différente des courses que j’ai l’habitude de faire sur du plat ! Je sens bien mes cuisses et mes mollets en descente, je me dis déjà que le lendemain je ne pourrais plus marcher !
13ème km à mon téléphone, je me dis que c’est bientôt la fin et là on entre dans un parking souterrain pour descendre 2 niveaux puis les remonter … Un peu inutile et surtout l’air est un peu irrespirable là dedans !
On touche au but, je le sais et je commence à râler parce que j’ai hâte d’en finir et on n’arrête pas de tourner dans les petites rues, je ne situe pas du tout l’arrivée !Après 2h05 d’effort, c’est la délivrance, je passe la ligne d’arrivée !
Le ravitaillement est très varié et fourni et on une jolie médaille en plus !En résumé, j’ai beaucoup aimé le Lyon Urban Trail mais je pense que c’est mieux de la faire entre potes histoire de s’encourager. Et si vous ne connaissez pas une ville, c’est un super moyen de la découvrir en dehors des sentiers battus !
Et si on tentait un prochain urban trail dans une autre ville (avec le soleil ? 😉 )

Share on Google Plus

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.